L'Elevage de Park Ar Meen

Tout le bonheur du monde est sur le dos d'un cheval. Un vieux dicton arabe qui n'a rien perdu de son actualité. Nous sommes passionnés par les chevaux et travaillons beaucoup avec ces animaux magnifiques, admirés et utilisés par l'homme depuis la nuit des temps.

Depuis 18 ans maintenant, nous sommes pris de passion par les chevaux. C'est un véritable bonheur pour nous de  pouvoir nous occuper d'eux autour des gîtes, randonner et pratiquer l'endurance équestre en compétition.

Les débuts

Gîte Huelgoat, Gîte Finistère, Gîte Bretagne Bravaïn

Nous sommes arrivés à Huelgoat en 1996 et c'est depuis lors que nous nous sommes pris de passion pour l'équitation et les chevaux. En premier lieu, Pascal et Rose-Marie (notre fille) ont commencé à monter dans un centre équestre, ensuite nous avons eut un premier cheval puis le premier poney de notre fille et ainsi de suite jusqu'à une douzaine actuellement.

Pour la petite histoire, c'est en 2002 que nous avons acheté le domaine de Park ar Meen. A l'époque nous étions encore boulangers à Huelgoat. C'est au cours d'un entrainement que Pascal a découvert qu'une petite maison au bout d'une allée perdu au mileu de la fôret était à vendre. La maison était accompagnée de 17 hectares de bois et de prairies, d'une ancienne étable, d'une longère en ruine et d'un hangar. Vraiment idéal pour nos chevaux.

Gîtes Huelgoat, Gîtes Finistère, Gîtes Bretagne Rivière Park ar Meen

Par la suite, nous avons vendu notre boulangerie en 2008 et avons alors décider de rénover la longère afin d'en faire deux gîtes mitoyens (ouvert fin 2009). Dans le même temps, Pascal s'est installé en tant qu'exploitant agricole - éleveur de chevaux de sport et de loisirs à orientation endurance. Pour ma part, j'ai racheté un commerce (Bar/Tabac) "La Grotte" à Huelgoat en 2010 et depuis l'été 2014 notre fille s'occupe de la partie crêperie.

Actualité

Vous trouverez sur mon nouveau site Internet toutes les informations nous concernant.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Pascal Talibart